FLASH INFO SUR L’ACTUALITÉ DES TIC AUX COMORES

16 MAI 2018
Célébration de la journée internationale des 
Technologies de l’Information et de la Communication

La tribune

La dame voilée recevant son prix

Le 17 mai, journée des TIC dans le Monde, correspond cette année au début du ramadan. L’ANRTIC (Agence Nationale de Régulation des TIC), a donc organisé la célébration des TIC ce 16 mai dans un hôtel de Moroni. Fait exceptionnel, le Chef de l’Etat y a assisté et pris la parole.

Le Thème retenu par l’UIT, (Union International des Télécommunications), « vers une utilisation positive de l’intelligence artificielle pour tous ». Un thème bien loin des préoccupations des acteurs des TIC du pays. Les questions posées et à résoudre dans le pays s’appelle usage d’applications informatiques dans l’administration et dans les entreprises privées. On continue à utiliser du papier stylo pour accomplir ses taches, il arrive qu’on ses sert de logiciels bureautique voire plus mais on est loin d’informatiser les processus d’exécution des taches. Les applications métiers sont rares et on en n’a pas toujours conscience. Et pourtant quelques organisations (Banque Centrale, Fédération Nationale des Mutuelles de Santé des Comores, …) fournissent des exemples convaincants. Résultat le pays traîne encore le pas, n’arrive pas encore à entrer de plein pied dans l’ère du numérique.

Les discours furent de la même veine que les autres fois. Les TIC exercent une fascination, on les chante comme on peut. Les tentatives de bilan sont sommaires et les orientations inconsistantes quand elles sont tracées.

Seuls les discours en comorien rehaussèrent le niveau de la fête.

D’abord les quelques mots prononcés en comorien par le VP chargé des TIC. Ils arrêtent que désormais le 17 mai devra être célébrée conjointement par Comores Télécoms, Telma (Telco(?)) et Comores Câbles.

Puis le témoignage d’une personne qui représentait la Mairie de Vanamboini. Dans le cadre du projet « connecter une école, connecter une communauté », l’ANRTIC a fourni 13 ordinateurs équipés à Vanamboini. Le village a complété l’équipement en se dotant par ses propres ressources une vingtaine de machines. L’énergie solaire pour faire fonctionner cet équipement fut fourni par  les émigrés de la région. Le village a recruté des formateurs et plus de deux cents personnes sont capable d’utiliser l’équipement fourni. Quelle formation pour quelle utilisation ? Le témoignage ne les a pas évoqués !

Vint la distribution des attestations des formés de Vanamboini dont le clou fut un récipiendaire femme complètement masqué (son bwibwi la couvrait totalement et ne laissait même pas voir ses yeux) récompensée par le Chef de l’Etat.

La cérémonie fut clôturée par le discours en comorien du Président. Il insista à juste titre sur l’accessibilité des TIC. Elles sont à la portée de tous, ce ne sont pas des gadgets pour pays industrialisés mais des puissants outils de développement économique et social. A nous de les saisir pour avancer. Il fit rire le public sur l’addiction au mobile et aux réseaux sociaux et il attira la vigilance sur la cybercriminalité et les dangers du net pour les jeunes.

Au 17 mai prochain en espérant que la célébration sortira de la routine pour devenir une journée de combat pour l’insertion pleine et entière dans l’ère du numérique.

Idriss (16/05/2018)

Fin avril 2018
Colloque International sur l’éducation à Moroni

Thème du colloque :
« ENJEUX ET INNOVATIONS DES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES ET DIDACTIQUES »

Organisateurs :
Commissariat de Gazidja avec l’appui de l’ACAM (Association des Comoriens d’Amiens Métropole) porteur du projet #ComoresTice.

Sous la direction d’un jeune comorien doctorant en sociologie et science de l’éducation, l’ACAM travaille sur ce projet depuis plusieurs années et envisage le poursuivre sur plusieurs années encore. Les objectifs poursuivis :
– sensibiliser sur les méfaits et les bienfaits des TIC
– former les parents et les enseignants …
– équiper l’école pour innover les pratiques professionnelles des enseignants.

Si les Commissaires de Mwali et Dzuani étaient présents, les dirigeants politiques ont brillé par leur absence. Seul le Ministre des affaires extérieures s’est présenté à l’inauguration du colloque. 

On ne peut pas dire non plus que les intéressés se soient bousculés pour prendre part au Colloque.

Une initiative à saluer et qui témoigne aussi des efforts à déployer pour insérer le pays à l’ère du numérique. Imaginez donc que très peu d’établissement scolaire sont informatisés. 

Jeudi 30 novembre 2017
La CCIA Ngazidja consacre sa journée promotion des entreprises à Comores Informatique et à son logiciel CI_ECOLE

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Ngazidja organise régulièrement des événements autour d’une société ou d’un produit. Un soutien conséquent aux entrepreneurs comoriens opérant dans cette île autonome de l’Union des Comores.

Près d’une centaine de responsables d’établissements scolaires ont participé à la rencontre. Nous avons saisi l’occasion pour :
– présenter la société Comores Informatique, sa vocation, son expérience et ses principales réalisations
– faire une démonstration de notre logiciel CI_ECOLE.

CI_ECOLE est conçu, réalisé et distribué par Comores Informatique (CI).Il est destiné aux établissements scolaires comoriens en quête d’un logiciel de gestion adapté à l’environnement du pays.

CI_ECOLE informatise l’essentiel de l’activité :
– scolarité, enseignement
-écolage, paiement et suivi
– personnel, salaires et principaux états. 

Le débat questions, suggestions, réponses fut animé. Ce qui constitue une source d’encouragement pour la CCIA Ngazidja et pour CI

Fin de l’année 2017
Les vœux de Comores Informatique

Bonne et heureuse
année 2018.

Comores Informatique
Mini Zone MAVUNA
BP 1495 Moroni
UNION DES COMORES
RC : 317A84

© CI 2017

Notre salon comorien des TIC

Notre magasine dédiée aux TIC des Comores

Nous envoyer un mail 

Remplir notre formulaire

Nous suivre